L'IDENTIFICATION DU SITE

Schéma Régional Eolien
Schéma Régional Eolien

press to zoom
carte_site1
carte_site1

press to zoom
Carte d'implantation
Carte d'implantation

press to zoom
Schéma Régional Eolien
Schéma Régional Eolien

press to zoom
1/4

500 mètres minimum des habitations

L'identification d'un site est la première étape d'un projet éolien. Elle en détermine sa faisabilité technique et réglementaire.

Ainsi le premier outil d'identification d'un site éolien est le Schéma Régional Eolien réalisé par la DREAL, qui offre une cartographie des zones favorables et défavorables sur le territoire régional. Des outils de cartographie informatisée nous permettent par la suite de localiser des espaces en dehors des principales contraintes d'implantation, comme la distance aux habitations (500 m), les servitudes aériennes, les zones naturelles protégées...etc.


Les caractéristiques du site identifié sont ensuite étudiées afin d'en dégager les contraintes et les opportunités. Une fois le site retenu pour le développement du projet, les études nécessaires à l'Etude Environnementale sont lancées ( impact paysager, écologique, etc...).

L'INTEGRATION PAYSAGERE

Carte du patrimoine - Aire d'étude éloig
Carte du patrimoine - Aire d'étude éloig

press to zoom
Inventaire du patrimoine protégé
Inventaire du patrimoine protégé

press to zoom
Vue depuis le centre bourg
Vue depuis le centre bourg

press to zoom
Carte du patrimoine - Aire d'étude éloig
Carte du patrimoine - Aire d'étude éloig

press to zoom
1/13

Voici quelques-uns des photomontages du projet

L'étude paysagère vise à évaluer l'impact du projet sur l'environnement du site.

 

Ainsi pour ce projet, différents marqueurs paysagers  ont été analysés par le bureau d'étude Vu D'Ici, à trois échelles différentes : l'aire d'étude immédiate, l'aire d'étude rapprochée et l'aire d'étude éloignée. Les bâtiments historiques présents sur ces aires d'études ont également été inventoriés et analysés. 

 

Afin de juger de l'intégration paysagère du projet, près de 40 photomontages ont par ailleurs été réalisés

L'ETUDE ÉCOLOGIQUE

P9230071
P9230071

press to zoom
P9230103
P9230103

press to zoom
Analyse des flux migratoires Oiseaux - A
Analyse des flux migratoires Oiseaux - A

press to zoom
P9230071
P9230071

press to zoom
1/8

L'étude écologique vise à évaluer l'impact du projet sur la faune et la flore présente sur la zone d'étude. Un diagnostic complet, débuté en 2016, a permis d'évaluer la sensibilité du milieux. Un inventaire des espèces floristiques et faunistiques à été réalisé en s’intéressant plus particulièrement aux espèces sensibles à l'éolien, comme les oiseaux, et surtout les chauves-souris.

 

Ainsi, comme pour la majorité des parcs éoliens, des mesures compensatoires tel que le bridage des éoliennes à certaines périodes de l'année sera mis en place afin de minimiser le risque de collision pour les chauves-souris. 

L'ETUDE ACOUSTIQUE

Rose des vents - campagne de mesure
Rose des vents - campagne de mesure

press to zoom
Emplacement des points de mesure acousti
Emplacement des points de mesure acousti

press to zoom
Points de mesure acoustique
Points de mesure acoustique

press to zoom
Rose des vents - campagne de mesure
Rose des vents - campagne de mesure

press to zoom
1/3

L’étude acoustique vise à évaluer l’impact sonore du projet et corriger les potentielles émergences mesurées par rapport aux normes ICPE en vigueur. Elle se déroule en trois grandes étapes ; le diagnostic acoustique de la situation existante, la modélisation informatisée de l’impact sonore du projet, l’étude de bridage et d’optimisation afin de respecter la réglementation.

A Trémorel, le diagnostic acoustique de la situation existante a été réalisé en mars 2017. Des points de mesures (sonomètres) situés chez les riverains de la zone d'étude, ont permis d'établir l'ambiance sonore du site. Le fonctionnement des éoliennes E138 a par la suite été simulé. 

C'est ici qu'intervient la notion d'émergences. Les éoliennes ne doivent pas dépasser le bruit ambiant de plus de 3 dB(A) de nuit, et de plus de 5 dB(A) de jour.

 

L'étude de bridage et d'optimisation corrige ces émergences si elles existent. Un plan de bridage des éoliennes permettant de respecter la réglementation en vigueur sera ainsi proposé si nécessaire. Chaque machine est paramétrable individuellement, et peut-être optimisée, ralentie, voire même arrêtée dans certaines conditions, pour respecter cette réglementation.

LE CHOIX D'UN MODÈLE D'EOLIENNE

E138 - EP3- 111m.jpg
Enercon E138 - Courbe de puissance
Enercon E138 - Courbe de puissance

press to zoom
Mât de mesure de vent
Mât de mesure de vent

press to zoom
Potentiel énergétique du site
Potentiel énergétique du site

press to zoom
Enercon E138 - Courbe de puissance
Enercon E138 - Courbe de puissance

press to zoom
1/3

Les différents volets de l'étude d'impact définissent le choix du modèle d'éoliennes le plus adapté au site. Ce choix est également fait en fonction des mesures de vents effectuées. Ainsi, un mât de mesure de vent à été installé pendant deux années afin d'évaluer le potentiel du site. Une étude de productible vient par la suite conforter ce choix, afin d'évaluer la production annuelle du parc.

 

Pour ce site, une éolienne de marque ENERCON (E138-EP3-111) à été retenue. C'est une éolienne dite de nouvelle génération, dotée d'un mât de 111 mètres et de pales atteignant 69 mètres pour une hauteur totale de 180 mètres.

 

Grâce aux mesures de vent et aux simulations de production que nous avons réalisées, nous estimons à plus de 40 GWh/an la production électrique moyenne. Cela représente la consommation électrique d'environ 15000 foyers. 

LE DÉROULEMENT DU PROJET